The Silent History

0

Elodie et Anais sont nos deux lectrices. Anaïs dans le train, et Elodie dans la rue. Et oui avec sa tablette elle sillonne les rues au fil des pages.

Son prochain achat : The silent history.

 

The Silent History, un roman et une application

The silent history est un roman de Kevin Moffett et Matthew Derby téléchargeable via une application dédiée pour 1,99$ (ici).

Le pitch : une épidémie a rendue muette une génération d’enfant pour une raison mystérieuse … Les lecteurs doivent alors découvrir comment grâce aux témoignages et aux indices reçus chaque jour sur l’application. Il faut aussi débloquer des évènements clés en se rendant sur place, grace au GPS de votre smartphone ou Ipad qui vous guide pour découvrir des codes secrets afin de pouvoir accéder à la suite de l’histoire.

Le seul problème ?

Les locaux de ma-residence.fr sont en France, Elodie devra donc attendre son prochain road trip aux Etats-Unis pour profiter pleinement du livre. Mais les 20 premiers chapitres sont téléchargeables et il est possible de profiter de toutes les autres options, à part bien sur la chasse au trésor dans les rues américaines.

Vous aimeriez créer un roman sur les histoires de votre quartier ? 😉

Partager.

A propos de l'auteur

Je suis Laure de ma-residence.fr et j’ai la lourde tâche de devoir me présenter en 5 lignes maximum. Autant vous dire que pour une grande bavarde comme moi, l’exercice est très difficile ! Passionnée par le web et les nouvelles technologies, j’adore fouiner, farfouiller sur la toile à la recherche de bons plans, d’avis et de témoignages que je m’empresse ensuite de partager avec mes amis. Sur ma-residence.fr, j’ai pour rôle de faire grandir la communauté, de l’animer en lançant des discussions au sein des quartiers et parfois des immeubles et de recruter des Ambassadeurs. Ne soyez pas étonné(e), si vous voyez souvent ma tête sur le site ou au sein de votre messagerie vous demandant de témoigner. Les choses que j’aime : le chocolat, les films de filles, les voyages et les sorties au théâtre.

Laisser une réponse