En un CLIC, venons en aide aux personnes âgées…

0

Dans la circulaire du 6 juin 2000, lors de la création et mise en place des CLIC, le constat était assez simple : « Le développement d’activités de prévention et d’accompagnement de la perte d’autonomie, l’apparition et l’aggravation de la dépendance appellent une organisation cohérente : une coordination. En tout état de cause, ce qui fait défaut actuellement c’est un lieu de proximité, facilement repérable où exposer ses inquiétudes, obtenir des informations et des conseils appropriés ainsi que les aides correspondant à ses besoins. »

Avec l’âge, la perte d’autonomie, l’isolement apparaissent de nouveaux besoins pratiques, financiers, médicaux et familiaux. Où s’adresser pour trouver une aide ménagère ou des soins infirmiers ? A quelles allocations puis-je prétendre ? Difficile de trouver les bonnes réponses et le bon interlocuteur pour chaque problématique… Par où commencer ? Par un CLIC !

Cliquez ici pour connaître les bénéfices de ma-residence.fr pour les CLIC

Comment définir les CLIC ?

Les Centres Locaux d’Information et de Coordination (CLIC) sont des lieux d’accueil, d’information, de conseil et d’orientation. Ils assurent un accueil personnalisé gratuit et confidentiel quelle que soit l’origine de la demande, qu’elle émane de la personne de plus de 60 ans, de sa famille, des services sociaux, du médecin traitant, d’une structure médico-sociale ou hospitalière… 
Selon la circulaire du 6 juin 2000 relative aux CLIC « ces centres ont une vocation pluridisciplinaire qui prend en compte tous les aspects de la vie quotidienne des personnes âgées, qu’ils touchent aux soins, à l’accompagnement de la personne, à la qualité et au confort d’usage du cadre bâti (environnement/habitat) mais aussi à la vie sociale, culturelle et citoyenne ». Aujourd’hui, près de 550 CLIC vous attendent dans toute la France !

Le fonctionnement et l’organisation des CLIC

Selon cette même circulaire du 6 juin 2000 « La zone d’attraction du CLIC est définie au niveau infra-départemental : elle correspond au « bassin de vie » (canton, groupement de cantons et/ou territoire d’action intercommunale, ville, quartier…) et peut ne pas coïncider exactement avec les frontières départementales. Selon la configuration locale, le CLIC concerne ainsi une population de l’ordre de 7000 à 10 000 personnes âgées de 60 ans et plus en milieu rural ou d’habitat dispersé et de 15 000 en milieu urbain. »

Bon à savoir : Pour rechercher un CLIC près de chez vous, rendez-vous sur cette page : http://clic-info.personnes-agees.gouv.fr/clic/repclic/construireRechercher.do

Dans chaque CLIC, vous devez retrouver :

  • Un responsable de coordination à temps plein, gage de la continuité du service.
  • Un chargé d’accueil.
  • Un système de réponse susceptible de traiter les situations d’urgence.
  • Un guichet unique.
  • Un dossier unique par personne prise en charge, enrichi au fil des évaluations et de l’évolution des besoins.
  • Une documentation sur les aides existantes, une banque de données actualisée.
  • Une équipe de professionnels du secteur médico-social.

La circulaire du 6 juin 2000 précise qu’ »en fonction de l’étendue des missions et des services offerts, la labellisation se déclinera en trois niveaux :

  • Label niveau 1 : il correspond aux missions d’accueil, d’écoute, d’information, de conseil et de soutien aux familles. Il suppose l’existence d’un local de permanence facilement repérable, d’un accueil téléphonique au-delà des heures ouvrables, d’une base de données compilant les demandes, les attentes, les besoins et les confrontant aux offres disponibles. Il doit proposer à la fois une information sur les aides et prestations disponibles ainsi que, chaque fois que possible, les dossiers de demande nécessaires à leur obtention et l’orientation de la personne âgée vers le dispositif d’offre de services approprié.
  • Label niveau 2 : il prolonge le niveau 1 par les missions d’évaluation des besoins et d’élaboration du plan d’aide personnalisé en concertation avec la personne âgée et son entourage. La palette de services qu’il propose est partielle – groupes de paroles, actions de formation – information, actions de prévention – et le suivi de la mise en oeuvre du plan d’aide, s’il existe, n’est pas systématique.
  • Label niveau 3 : il prolonge le niveau 2 par les missions de mise en oeuvre, de suivi et d’adaptation du plan d’aide personnalisé. Il aide à la constitution des dossiers de prise en charge. Il permet d’actionner les services de soins infirmiers à domicile, les services d’aide ménagère, l’accueil de jour, le portage des repas, les aides techniques, les services de transport, de menus travaux… Le partenariat avec les établissements sanitaires et médico-sociaux est formalisé par convention. La palette des services est complète, le suivi organisé, les situations d’urgence gérées. »

Les actions du CLIC

« Une coordination – ou un réseau – se caractérise par un ensemble plus ou moins vaste de missions, étant entendu qu’il revient à chaque CLIC de choisir de mettre en oeuvre tout ou partie de cet ensemble :

  • Information auprès des personnes âgées et de leur famille mais aussi des professionnels ; (sur les droits et démarches, sur les dispositifs et moyens existants en matière sociale, de santé, d’habitat…).
  • Orientation de la personne âgée dans un dispositif d’offre de prestations, sur la base d’une définition préalable des situations complexes ou urgentes qui sont du ressort de la coordination.
  • Evaluation des besoins en tenant compte des désirs, des préférences, de l’environnement de la personne – ce qui justifie la visite d’évaluation au domicile – et élaboration d’un projet d’accompagnement et de soins par une équipe médico-sociale qui comprend au moins un médecin.
  • Construction des rapports contractuels avec les personnes âgées et leur entourage afin de recueillir leur adhésion et de leur garantir des prestations sociales et médicales en relation avec les différentes formes institutionnelles d’accueil et d’hébergement.
  • Mise en oeuvre, suivi et adaptation du plan d’aide individualisé.
  • Formation et échange sur les pratiques, incluant l’aide aux aidants.
  • Contribution à une mission d’observatoire avec l’objectif de rendre l’information accessible, homogène et ordonnée, de constituer des recueils de cas, d’en faire et d’en diffuser l’analyse. »

Instance d’information, de conseil et d’aide à la décision, le CLIC est ouvert à l’ensemble des personnes concernées par le vieillissement et pas seulement à celles qui sont susceptibles de bénéficier de prestations financières. »



Bon à Savoir : sachez que ces instances peuvent également servir pour l’aide à domicile des personnes handicapées quel que soit leur âge.

La place du CLIC sur ma-residence.fr

Véritable réseau de partage et d’échange, le site ma-residence.fr est entièrement gratuit et compte aujourd’hui 100.000 inscrits.

En prenant en compte toutes les missions des CLIC détaillées ci-dessus, il est clair que le site ma-residence.fr est un relais efficace au sein même de chaque structure d’accueil locale.

Voici quelques bonnes raisons de vous inscrire :

  • Un espace personnalisé sur ma-residence.fr est à votre disposition pour promouvoir vos actions. Vous pouvez ainsi informer les membres inscrits des derniers dispositifs en faveur des personnes âgées : accès aux droits, aides et prestations, mais également services de soutien à domicile, offres de soins, aux loisirs et aux structures d’accueil…
  • Vous bénéficiez d’un contact privilégié avec l’équipe du site. Vous rencontrez un souci technique, vous n’arrivez pas à publier des photos ou à contacter un membre inscrit, pas de panique… ma-residence.fr est là pour vous aider au jour le jour !
  • Vous pouvez cibler les personnes correspondantes à votre « bassin de vie » (région, département ou ville). Chaque nouvelle personne s’inscrivant sur le site renseigne son adresse et code postal. Ainsi, vous êtes sûr de retrouver des membres intéressés par vos actions locales.
  • Vous pouvez interagir directement avec les membres inscrits et répondre à leurs questions en ligne. Une demande d’information sur les hébergements temporaires ou permanents, une question sur l’Allocation Personnalisée pour l’Autonomie (A.P.A), un besoin d’aide-ménagère, soins infirmiers, téléassistance, portage de repas… A votre clavier, vous pouvez leur répondre instantanément ! Une première approche non négligeable avant que les gens ne se déplacent dans votre centre d’accueil.
  • Optez pour la mise en place d’un Hall’Numéric à l’entrée de votre CLIC. Petites annonces ou besoins de membres, communiqués locaux et actions propres à votre centre constituent l’essentiel des informations qui pourraient défiler sur votre écran numérique. Par exemple, le Centre Communal d’Action Sociale de Coulommiers a adopté cette innovation. Véritable extension naturelle du réseau ma-residence.fr, ce Hall’Numéric permet de réduire la fracture numérique qui s’installe souvent chez les personnes âgées.

Vous représentez un CLIC ? Contactez-nous pour mettre en place votre espace personnalisé sur ma-residence.fr

Contacter ma-residence.fr

Et vous, connaissiez-vous les CLIC et leurs attributions ? Avez-vous déjà eu affaire à eux ? Pour quel problème ? N’hésitez pas à nous faire part de votre témoignage dans l’encadré « Laisser une réponse » en bas de cette page.


Partager.

A propos de l'auteur

Journaliste depuis plus de 10 ans sur Internet, j'ai eu l'occasion d'écrire dans des univers variés liés à l'actualité, la culture, les femmes, les seniors... Mais une thématique me tient particulièrement à coeur : la solidarité envers autrui et ce, à l'égard d'un voisin, d'une personne isolée ou d'un sans domicile fixe...

Laisser une réponse