Animer un réseau d’entraide avec ma-residence.fr

0

Difficile de parler de maintien à domicile des personnes âgées quand les ressources des CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) et des CLIC (Centres locaux d’information et de coordination gérontologique) ne suffisent plus. Pourtant, beaucoup de voisins seraient volontaires pour donner un coup de main occasionnel. A travers son site Internet, ma-residence.fr propose une solution clé en main de réseau d’entraide pour animer cette communauté d’aidants.

Changer une ampoule, descendre les poubelles ou acheter une baguette de pain : cela peut paraître anodin, mais ces besoins simples peuvent vite devenir des obstacles au quotidien pour les personnes âgées. Ils ne nécessitent pas forcément l’intervention des services d’aide sociale ou des opérateurs de téléassistance. Dès lors, comment faire ? La solution se trouve souvent de l’autre côté du palier. 94% des personnes se déclarent favorables à l’idée de prêter main forte à un voisin en cas de besoin. Les voisins peuvent aussi relayer des consignes de santé publique (canicule, grand froid,…) ou lancer l’alerte en cas d’incident. Encore faut-il mettre en relation les personnes âgées avec leurs voisins et animer ce réseau de volontaires…

Une solution de réseau d’entraide clé en main

L’idée a germé dans la tête de Charles Berdugo, auteur d’un livre au titre évocateur, Le Nouveau Vivre Ensemble (éd. Descartes & Cie, 2009). Le constat ? Il n’est pas toujours facile de frapper à la porte de son voisin pour lui demander de petits services. De ces réflexions est né le concept de ma-residence.fr. Ma-residence.fr propose une solution simple et accessible à tous. Les personnes âgées n’ont pas besoin d’être connectées. Il suffit que des voisins s’inscrivent gratuitement sur le site Internet et renseignent leurs compétences (bricolage, informatique, etc.). A partir de là, ces voisins peuvent contacter les volontaires inscrits, directement ou à travers des communautés dédiées. Ils peuvent également consulter les informations sur la vie de quartier.

Le lien social comme priorité

Ma-residence.fr a été conçu pour créer du lien entre les habitants d’une même résidence. Désormais, elle s’applique à toute la vie de quartier. « L’objectif final, c’est la rencontre dans la vie réelle. Nous ne sommes pas un réseau social comme les autres », résume Charles Berdugo.
Le réseau social ne se substitue pas, mais est complémentaire à l’action des collectivités. C’est ainsi que le CCAS de Coulommiers a décidé d’expérimenter le service depuis le début de l’année 2014 dans le cadre d’un appel à projet de la CNAV Ile de France. « Aujourd’hui à Coulommiers, plus de 30 voisins volontaires ont rejoint le groupe d’actions solidaires et d’entraide dédié sur ma-residence.fr. Ce sont ainsi environ 300 personnes âgées qui sont concernées par cette action.

Il y a quelques semaines par exemple,le CCAS a remonté un besoin de compagnie pour un joueur d’échecs senior et un des voisins aidants s’est porté volontaire. C’est la multiplication de ces moments de convivialité recréés et de ces petits coups de main donnés aux personnes âgées qui permettront de prolonger la vie de nos seniors à leur domicile, et de renforcer le lien social entre générations », témoigne Solange Desmontier, Conseillère municipale déléguée aux aînés et à la famille de Coulommiers. Lier solidarité et nouvelles technologies pour créer un réseau d’entraide, c’est la clé du succès de ma-residence.fr.

Vous êtes intéressé ? Pour en savoir plus, laissez-nous vos coordonnées en cliquant ici

Partager.

A propos de l'auteur

Charles Berdugo est le président de ma-residence.fr. Persuadé que le mieux vivre ensemble passe par la multiplication des échanges entre voisins, collectivités, associations et commerçants dans les immeubles et les quartiers, il créé en 2007 le site d’entraide et d’échanges entre voisins ma-residence.fr. Charles Berdugo est également à la tête d’un fond d’investissement dédié au capital-risque et à l’innovation, ainsi que d’un club d’Affaires qui conjugue Business et Solidarité. Il intervient dans des cours d’entreprenariat à HEC, ainsi qu’à l’ESSEC.

Laisser une réponse